Test – Graph’it Shake

Merci à Anthony qui, lors du TGS Toulouse, m’a passé un Graph’it Shake en me demandant ce que j’en pensais. J’ai trouvé une nouvelle occasion de faire un test et donc un petit point. Je remercie OZ International qui sans le savoir, me permet de réaliser ce test, toujours en toute objectivité.


Description :

Encre à base d’eau

Opaque (bonne couverture, même sur surfaces sombres)

Pigments fins de qualité artiste, à forte concentration

Haute résistance à la lumière

Très faible odeur

Waterproof : résistant à l’eau et utilisable en extérieur

Doit être secoué et amorcé par pompe avant utilisation

Tout support (bois, toile, papier, textile, verre etc)


Un descriptif qui semble prometteur et des performances qui ne sont pas sans nous rappeler les « Posca ». Et pour cause, Graph’it se lance à la conquête des utilisateurs des dit « Posca ».

Concrètement, ils se ressemblent au niveau design, couleur du tube et utilisation de « pompe » pour amorcer la descente de la peinture dans la pointe (ou mine).

La qualité japonaise ?

Pas évident de différencier le Posca du Shake niveau utilisation car les deux sont de très bonne qualité mais le Shake a une tenue beaucoup plus direct du tracé. Là ou le Posca aurait la pointe qui s’use à outrance, le Shake reste stable. Est-ce la qualité des matériaux utilisés dans la pointe qui le rends plus résistant ? Je ne sais pas.

Le Shake ne bave pas (vu qu’il est neuf, c’est à voir dans le temps) mais déjà, au bout de quelques utilisations, la pointe ne s’écrase pas et l’encre est vraiment diffuse la ou le Posca aurait tendance, la aussi, a perdre de sa pigmentation. La couleur est donc soutenue.

Le Shake dispose de 5 catégories de pointes pour différents tracés et détails jusqu’au remplissage type marker. Mon test ne concerne qu’un 2,5mm.


AVIS

Je sais bien que ces feutres ne sont pas tout jeune mais jusque là, je n’avais pas pris le temps de les tester. J’utilise souvent du Posca car la notoriété de la marque et la facilité ont fait que j’étais rester encré dans mes vieilles habitudes. C’était l’occasion de changer et de me faire une idée grâce à Anthony.

Et bien c’est une agréable surprise car vraiment, les Shake sont vraiment bien et permettent beaucoup de choses grâce à leurs différentes tailles de pointes. Comme dit plus haut, la qualité de l’encre est vraiment bonne (je verrai avec le temps) car, sur les Poscas, le noir à tendance, quand on arrive à plusieurs utilisations, à baisser en intensité. Le noir devient presque gris.

Attention toutefois d’utiliser des feuilles épaisses car même un Bristol gondole un peu à cause de la peinture qui a d’ailleurs, un grand pouvoir couvrant sur les autres couleurs.

Ce test n’est pas un test sponsorisé. Je ne gagne pas d’argent par les marques dont je fais les tests de produits. Ces tests sont faits juste pour mon plaisir.


Illustration rapide réalisée sur Feuille Bristol Format A4 (21×29,7cm) – Graph’it Shake (Rouge) + Posca (Noir et Blanc)


Fiche Produit


Prix : 2,89€ (l’unité)

Markers Shake – Graph’it

1 pièce

Les marqueurs SHAKE sont des marqueurs peinture à encre pigmentée opaque à base d’eau. Ils sont utilisables sur tous supports : plastique, tissu, bois, verre, pierre. Les marqueurs doivent être secoués tête en haut, et amorcés par pompe avant utilisation. Le stockage se fait à l’horizontal. L’encre est résistante à l’eau et aux UV, idéale en extérieur. Elle ne bouge plus si elle est fixée au fer à repasser sur textile, et au four sur verre, porcelaine et céramique (environ 160°).

Sa pointe Extra fine fait 0,7 mm. C’est la taille idéale pour les tracés fins demandant de la précision, ou pour dessiner des contours


Ces feutres sont trouvables dans les magasins Cultura. (Cliquez sur le logo ci-contre)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.